Se connecter

Vous n'avez pas encore de compte sur Immijob ? Cliquez-ici pour créer votre compte dès à présent !

Mot de passe oublié ? Cliquez-ici pour le réinitialiser

S'inscrire

5 QUESTIONS À SE POSER AVANT DE CHERCHER UN EMPLOI À L’ÉTRANGER

5 QUESTIONS À SE POSER AVANT DE CHERCHER UN EMPLOI À L’ÉTRANGER
Une idée vous trotte dans la tête : vous souhaitez changer d’air et trouver un nouvel emploi à l’étranger. Avant de vous lancer dans votre recherche d’emploi à l’international, voici 5 questions à vous poser pour affiner votre projet.

1- OÙ SOUHAITEZ-VOUS VOUS ÉTABLIR ?

La réponse à cette question sera fondamentale pour la suite de votre projet.

Quel que soit votre pays de résidence actuel, le premier élément à déterminer est la destination qui vous attire.

Avez-vous envie d’un changement de culture ? De climat ? De mode de vie ? De méthodes de travail ? D’un changement radical incluant tous ces facteurs ? Ensuite, souhaitez-vous vous établir dans un pays où vous pourrez parler votre langue, le français ?

Si votre choix s’arrête finalement sur le Canada, pays élu pays préféré des travailleurs étrangers, mais aussi meilleur pays au monde, vous devrez encore vous poser quelques questions !

DIX PROVINCES ET TROIS TERRITOIRES

Le Canada, vaste état fédéral, compte 10 provinces et 3 territoires, soit tout autant d’options pour vous y installer !

En tant que francophone, vous serez certainement attiré par le Québec, seule province dont la première langue est le français. Si l’anglais ne vous fait pas peur, ne négligez pas les autres provinces ! Face à la baisse du nombre de francophones sur le reste du territoire, certains programmes d’immigration font la part belle aux candidats maîtrisant la langue de Molière. C’est le cas de l’Entrée Express, qui promet une immigration dans des délais records.

UNE FOIS LA PROVINCE DÉFINIE : LE CHOIX DE LA VILLE

Votre décision est prise : vous irez au Québec, surnommée La Belle Province. Mais la province est immense ! Alors comment faire votre choix parmi les différentes villes et régions ?

Prenez le temps de bien vous renseigner sur la province et les villes qu’elle abrite. Si vous appréciez les grandes métropoles, la ville de Montréal saura vous séduire. Vous préférez les villes à taille humaine ? Regardez du côté de la Capitale-Nationale, Québec, de Sherbrooke, de Trois-Rivières, ou encore de Chicoutimi.

Quelles que soient vos aspirations, la définition du lieu où vous souhaitez vous établir conditionnera l’ensemble de votre projet. De la recherche d’emploi aux démarches d’immigration, c’est une étape à ne pas négliger.

Vous avez plutôt envie de mettre le cap sur l’Ontario, la Colombie-Britannique ou une autre province ? Procédez de la même manière ! Renseignez-vous sur les différentes villes, et les bassins d’emploi qu’elles abritent.

2- SOUHAITEZ-VOUS CONSERVER LE MÊME EMPLOI ?

Une envie de changement de vie peut être liée à une volonté de changement de carrière.

Si tel est votre cas, veillez à bien vous renseigner sur les opportunités qui pourraient vous attendre au Canada. Si, de manière générale, l’expérience et la volonté d’évoluer priment sur les diplômes, certains secteurs requièrent tout de même d’avoir suivi une formation en lien. Pour reprendre des études au Canada, vous devrez certainement obtenir un permis d’études, processus bien différent d’une recherche d’emploi.

En revanche, si vous souhaitez poursuivre votre carrière dans le même domaine, vous pourrez vous lancer directement dans votre recherche d’emploi.

Là encore, il faudra faire preuve d’adaptation ! Ceci est particulièrement vrai au Québec, où les termes employés varient entre le français québécois, et d’autres types de français.

Par exemple :

– Un carrossier est un débosseleur,

– Un aide-soignant est un préposé aux bénéficiaires,

– Un réceptionniste peut être qualifié de préposé au service à la clientèle,

– Et bien d’autres variantes existent !

Quant aux postes, missions et niveaux de rémunération auxquels vous pouvez prétendre, plusieurs outils existent pour vous aider.

Guichet-Emplois propose notamment un outil d’analyse des tendances du marché canadien. Un outil similaire est disponible pour la province du Québec, pour vous informer sur différentes professions.

En résumé, ne vous contenter par de transposer votre CV pour rechercher une nouvelle opportunité au Canada. Prenez le temps de l’adapter, de vous renseigner sur les emplois disponibles, mais aussi les normes en vigueur au Québec en matière d’emploi.

À cet effet, les guides Immijob constituent un outil précieux !

3- ÊTES-VOUS PRÊT À ACCEPTER UN EMPLOI MOINS QUALIFIÉ QUE VOTRE EMPLOI ACTUEL ?

Dans le cas où vous souhaitez continuer à exercer le même type d’emploi, êtes-vous prêt à accepter un poste avec des responsabilités moindres ?

Naturellement, votre objectif sera de trouver un poste équivalent, aux missions et responsabilités similaires à votre poste actuel. Toutefois, dans certains secteurs d’activité tels que les services support : marketing, administration, comptabilité, finances, etc. les codes et pratiques différeront certainement de votre pays d’origine.

L’exemple est particulièrement vrai en Ressources Humaines ou en Comptabilité, où il vous sera nécessaire d’apprendre les règlementations en vigueur localement.

De fait, votre premier emploi vous permettra peut-être de vous familiariser avec les normes locales, avant d’évoluer à nouveau vers un poste avec davantage de responsabilités.

Il est donc important de vous poser les bonnes questions quant à vos aspirations professionnelles, pour orienter vos recherches vers des postes qui répondront à vos attentes.

4- QUELLES SONT LES COMPÉTENCES ET CONNAISSANCES QUI VOUS DIFFÉRENCIENT ?

Comme pour toute recherche d’emploi, prenez le temps de définir ce qui vous différencie professionnellement. Avez-vous une expertise particulièrement recherchée ? Des compétences précises qui pourraient attirer l’attention d’un employeur ? Une première expérience à l’international ?

Tous ces éléments vous permettront de vous démarquer des autres candidats auprès d’employeurs potentiels.

Au Canada, une grande place est accordée aux compétences et au savoir-faire. Si vous exercez un métier technique, tel que Soudeur, les techniques de soudage que vous maîtrisez vous aideront à vous démarquer. Si vous occupez une fonction support, la maîtrise de l’anglais sera un vrai plus sur votre CV !

À vous de définir quels sont vos atouts, pour les mettre en avant lors de vos recherches.

5- SOUS QUELS DÉLAIS SOUHAITEZ-VOUS CHANGER DE VIE ?

Votre projet en est-il un à court, moyen ou long terme ? Là aussi, la réponse à cette question déterminera les démarches à entreprendre et la faisabilité de votre projet.

En effet, la recherche d’emploi dans un pays depuis un pays étranger est souvent plus longue qu’une recherche d’emploi classique. Plusieurs facteurs rentrent en compte :

– La nécessité d’adapter votre CV ;

– La nécessité d’effectuer des recherches pour bien comprendre le marché de l’emploi que vous visez ;

– L’importance d’orienter vos recherches vers des entreprises ouvertes au recrutement de travailleurs étrangers (c’est le cas sur Immijob !) ;

– Les démarches d’immigration à prévoir.

En d’autres termes, un projet de changement de vie est souvent un projet à moyen, voire long terme. Une bonne pratique peut être de vous fixer une date de départ hypothétique. Par exemple, vous souhaitez démarrer votre nouvel emploi à la rentrée 2023. Ce qui vous laisse un an pour concrétiser votre projet.

Une fois cette notion de délai fixée, vous pourrez avancer sereinement dans votre projet, en commençant par rechercher un emploi.

Une fois votre emploi trouvé, sésame nécessaire à l’obtention d’un permis de travail pour le Canada, vous pourrez amorcer les démarches administratives. Démarches d’immigration, fin de votre emploi actuel, déscolarisation de vos enfants, vente de vos biens, etc.

Toutefois, attention de ne pas vous précipiter ! Il est fortement déconseillé de prendre des décisions trop hâtives avant d’avoir reçu l’approbation de votre demande de permis de travail. Il est préférable d’avancer pas à pas dans votre projet, et de jalonner chaque étape.

L’utilisation du masculin vise uniquement à alléger le texte.

CONSULTEZ LES OFFRES D'EMPLOI

plus
d'articles