7 CONSEILS AVANT D’IMMIGRER AU CANADA

john-mcarthur-X_MOr6oa4-k-unsplash
Vous allez prochainement arriver au Canada pour quelques semaines, mois ou années et vous vous posez des questions sur les démarches à anticiper ? On vous donne 7 conseils pour une immigration réussie !

1- PRÉPAREZ VOTRE CV AUX NORMES DU PAYS

Le CV canadien est assez différent des formats utilisés dans le reste du monde. Vous avez donc sûrement des modifications à faire avant de postuler au Canada.

La structure du Curriculum Vitæ est une des premières choses à changer. Son format doit être en « lettre US » (21.6 x 27.9 cm). Comprenant souvent 2 à 3 pages.

Les employeurs Canadiens aiment quand le document est aéré et simple. On peut donc oublier les CV colorés ou trop extravagants. Seule exception : si votre domaine d’activité s’y prête (art, culture, graphisme…).

Il faut ensuite penser à enlever les informations personnelles telles que la photo, l’âge ou la situation matrimoniale, qui pourraient faire une différence discriminante. Puis garder un entête sur toutes les pages avec le résumé de profil (nom, contact, adresse).

Ici, l’expérience professionnelle prime sur le parcours académique. Il faut alors mettre en avant celle-ci dans un ordre chronologique inversé. On attend d’une bonne description un titre de poste, le nom de l’entreprise, les dates de début et de fin et sa description de poste.

Si vous recherchez un emploi au Québec, pour le parcours académique, il est commun de « traduire » ses études au vocabulaire québécois. Par exemple, un diplôme de Master est qualifié de Maîtrise au Québec.

2- VÉRIFIER LA DATE DE VALIDITÉ DE VOTRE PASSEPORT

Avant d’entreprendre vos démarches, ou de réserver votre voyage, regardez la date d’expiration de votre passeport. Si vous souhaitez faire une demande d’immigration, vérifiez qu’elle est largement supérieure à la fin de votre permis de travail/études espéré.

Il faudra que votre passeport soit valide au moins deux ans après la fin de votre permis pour que ce dernier vous soit délivré sans encombre.

Si ce n’est pas le cas, commencez par renouveler ce précieux document.

3- PRENEZ UN ABONNEMENT TÉLÉPHONIQUE ADAPTÉ

Les forfaits téléphoniques sont assez chers au Canada. Il est intéressant de regarder les offres de votre pays, qui contiennent des forfaits internationaux souvent plus intéressants. Et cela, peu importe les situations.

Toutefois, il est conseillé de prendre un numéro canadien si vous comptez rester au Canada pour plusieurs mois. Cela facilite les démarches sur place : recherche d’emploi, de logement, ouverture d’un compte bancaire, etc.

C’est aussi plus facile pour communiquer sur place.

4- INFORMEZ-VOUS SUR VOS ASSURANCES

Il est impératif d’avoir une assurance santé si vous partez pour un PVT, un stage COOP ou un permis de Jeune Professionnel. Cela durant toute la durée de votre permis !

Elle doit couvrir les frais de santé, d’hospitalisation et de rapatriement.

N’oubliez pas d’avoir votre copie d’attestation d’assurance en mains lors de votre arrivée au pays de la feuille d’érable.

Toutefois, si vous ne rentrez pas dans les conditions ci-dessus, vous pourrez alors vous renseignez sur place auprès de l’organisme compétent de votre province, pour faire une demande de carte d’assurance maladie et pour bénéficier d’une couverture santé provinciale. De nombreux employeurs offrent également une assurance-maladie complémentaire.

5- RÉSERVEZ UN PIED À TERRE POUR L'ARRIVÉE

Si vous ne voulez pas louer un logement avant d’être sur place, vous pouvez opter pour des sites de locations de courte durée, ou hôtels, pour vos premiers jours.

Puis vous pouvez en parallèle commencer à regarder sur des sites comme Kijiji, Facebook Marketplace, LogisQuébec, Centris ou encore Du Proprio. Sur ces sites vous pourrez trouver des annonces pour tout types de bien correspondant à votre demande.

6- RASSEMBLEZ TOUS VOS DOCUMENTS POUR VOTRE ARRIVÉE À LA FRONTIÈRE

Avant d’arriver au Canada, pensez à préparer une pochette contenant tout le nécessaire au passage de la frontière.

Si vous choisissez d’être accompagné par un professionnel en immigration, ce dernier se chargera de préparer ces documents. Sinon, pensez à avoir une photocopie de votre passeport, vos billets d’avion, votre lettre d’introduction… et tout ce que vous pensez qui pourrait vous être demandé à votre arrivée au pays de la feuille d’érable.

7- UNE FOIS SUR PLACE : DEMANDEZ VOTRE PERMIS DE CONDUIRE QUÉBÉCOIS

Si vous restez plus de 6 mois sur le territoire du Québec, vous devez faire une demande de permis de conduire québécois.

Certains pays ont conclu une entente avec le Québec pour « échanger » le permis d’origine vers un permis québécois.

Si votre pays ne figure pas dans cette liste d’entente alors il faudra passer l’examen théorique du Québec.

Pour en savoir plus, il faut contacter l’organisme de Société de l’Assurance Automobile du Québec.

Si vous restez plus de 6 mois sur le territoire du Québec, vous devez faire une demande de permis de conduire québécois.

L’utilisation du masculin vise uniquement à alléger le texte.

CONSULTEZ LES OFFRES D'EMPLOI

DEVOPS

FAITS SAILLANTS DU POSTE Prise en charge de vos démarches d’immigration Locaux dans le centre-ville de Montréal Formations et montée en compétences LE PROJET Cette filiale québécoise d’un cabinet de

Voir l'offre d'emploi >
MÉCANICIENS ENGINS DE CHANTIERS

FAITS SAILLANTS DU POSTE Prise en charge de vos démarches d’immigration Emploi permanent à l’année Formations professionnelles prévues LE PROJET Créée dans les années 1970 en Chaudière-Appalaches, cette société, initialement

Voir l'offre d'emploi >

plus
d'articles

Verified by MonsterInsights