Se connecter

Vous n'avez pas encore de compte sur Immijob ? Cliquez-ici pour créer votre compte dès à présent !

Mot de passe oublié ? Cliquez-ici pour le réinitialiser

S'inscrire

QUEL BUDGET PRÉVOIR POUR PARTIR AU QUÉBEC ?

Quel budget prévoir pour partir au Québec ?
Vous avez pris votre décision : vous souhaitez vivre l’aventure canadienne et vous installer au Québec. Mais quel budget prévoir pour ce projet ? Pour vous permettre de préparer au mieux votre départ, nous avons rassemblé pour vous les principales dépenses à anticiper.

LES DÉMARCHES D'IMMIGRATION

Si vous immigrer au Québec sous permis de travail, vous aurez certainement des frais à prévoir pour les démarches d’immigration.

Certains employeurs recrutant à l’international – comme ceux utilisant la plateforme Immijob – prennent en charge l’intégralité des démarches et coûts en lien pour les candidats qu’ils recrutent.

Toutefois, si vous trouvez un emploi par d’autres moyens, vous pourriez avoir à effectuer les démarches visant à l’obtention d’un permis de travail par vous-même.

LES FRAIS GOUVERNEMENTAUX

En accord avec le programme d’immigration choisi, le montant des frais gouvernementaux à régler directement aux autorités d’immigration sera établi entre 155 $ et 256 $.

À titre d’exemple, le montant des frais gouvernementaux pour un permis Jeune Professionnel s’élève à 156 $, et 256 $ pour un permis Vacances Travail. Sous d’autres programmes, ce montant est de 155 $.

En addition, vous devrez certainement soumettre vos données biométriques (photos et empreintes digitales) dans un centre de collecte agréé. Le montant à régler pour les données biométriques est de 85 $. On trouve généralement un ou deux centres de collecte dans les différents pays du globe. De fait, veillez à anticiper les éventuels frais de déplacement (train, avion, voiture, etc.) pour vous rendre dans le centre le plus proche de chez vous.

Si vous immigrez en famille, des frais gouvernementaux seront aussi à prévoir pour les statuts de votre conjoint.e et enfant.s. Veillez à les anticiper également.

L'ACCOMPAGNEMENT PAR UN PROFESSIONNEL RÉGLEMENTÉ

Il n’est pas obligatoire de faire appel à un professionnel pour présenter une demande de permis de travail pour le Canada.

Si vous souhaitez être accompagné, notez que seules deux professions sont habilitées à vous conseiller au Canada : les avocats et les Consultants Réglementés en Immigration Canadienne. Au Québec, vous pouvez également faire appel à un notaire pour vous accompagner.

 

Naturellement, si vous souhaitez bénéficier de l’expertise d’un professionnel, des frais seront à prévoir. Ils varieront selon le type d’accompagnement (simple consultation ou prise en charge clé en main) et le type de demande à préparer.

LE DÉPART VERS LE QUÉBEC

Votre permis de travail a été approuvé : il est temps de réserver vos billets d’avion !

S’il peut être tentant de réserver ses billets d’avion dès lors que l’on obtient une promesse d’embauche, il est recommandé d’attendre l’approbation de son statut. En effet, c’est seulement une fois votre permis approuvé que vous pourrez convenir d’une date d’arrivée avec votre futur employeur.

LES BILLETS D'AVION

De nombreuses compagnies aériennes opèrent des vols à destination du Canada, et plus spécifiquement du Québec. Si l’aéroport de Montréal concentre la majeure partie des vols internationaux, il est aussi possible d’atterrir à Québec, le plus souvent avec une escale à Montréal.

Air Canada, la compagnie nationale Canadienne, propose des vols vers une multitude de villes au Canada, et au départ de nombreux pays.

La recommandation est de comparer les différentes offres des compagnies aériennes, notamment à l’aide d’un comparateur de vols en ligne. N’oubliez pas de prévoir un budget supplémentaire pour vos bagages en soute.

Si vous voyagez avec des animaux, il vous faudra certainement réserver un billet pour vos compagnons à quatre pattes. À ce sujet, veillez à bien vous renseigner sur les conditions d’entrée au Canada pour les animaux (vaccins, quarantaine, etc.).

LES ASSURANCES PRIVÉES

Sous certains programmes d’immigration – tels que le permis Vacances Travail ou Jeune Professionnel – vous devrez souscrire à une assurance privée pour toute la durée de votre permis de travail. Cette dernière doit notamment couvrir les frais d’hospitalisation et de rapatriement.

Si votre programme d’immigration n’exige pas de souscrire à une assurance privée, il est toutefois recommandé d’y songer pour vos premiers mois de vie au Québec.

La plupart des travailleurs temporaires sous permis de travail fermé sont éligibles à l’assurance maladie provinciale (RAMQ). Toutefois, un délai peut s’appliquer entre votre arrivée au Québec, et le moment où vous serez pleinement couvert.

Dans le cas d’une installation en famille, une assurance privée vous permettra d’être couverts dès votre arrivée au Québec. Par la suite, les démarches pour bénéficier de l’assurance maladie provinciale doivent être effectuées directement auprès de la RAMQ.

LES PREMIÈRES DÉPENSES À L'ARRIVÉE

Vous voici enfin arrivé et installé au Québec ! Les premiers mois, vous devrez certainement faire face à plusieurs dépenses, en lien avec votre installation.

LE LOGEMENT

Pour choisir un logement en adéquation avec votre mode de vie, il est préférable d’effectuer vos recherches sur place, une fois physiquement au Québec.

Pour vos premières semaines, vous pouvez par exemple louer un logement temporaire tel qu’un AirBnB, ou au sein d’un hôtel.

Quel que soit votre choix, comptez un budget d’environ 2 000 $ pour un mois au sein d’un logement au cœur de Montréal, et un budget un peu moindre pour le même type de logement dans la ville de Québec. Naturellement, il s’agit là d’une estimation qui peut varier à la hausse comme à la baisse selon votre quartier de prédilection, la taille de logement, les services inclus (ménage, repas, etc.).

Pour en savoir davantage sur le logement au Québec, retrouvez notre article dédié à ce sujet.

LES PREMIÈRES COURSES

Qui dit installation, dit alimentation et autres produits de première nécessité.

À moins que vous logiez dans un établissement hôtelier durant vos premières semaines, il vous faudra certainement effectuer votre première « épicerie ». Notre article sur la consommation au Québec pourra certainement vous aider.

Au Québec, il est possible de se faire livrer ses courses à domicile, tout comme de s’y rendre physiquement. De nombreux nouveaux arrivants privilégient la livraison à domicile le premier jour ou le lendemain de leur arrivée, pour une installation plus confortable.

La commande peut ainsi se faire depuis votre pays d’origine, pour ne pas avoir à vous en préoccuper à l’arrivée.

Côté budget, le montant de votre première épicerie dépendra largement de votre alimentation, de même que du nombre de personnes au sein de votre foyer. À titre informatif, le budget alimentation pour une personne seule au Québec est estimé à environ 500 $ pour un mois.

L'HABILLEMENT ET LES ÉQUIPEMENTS

Si vous vous installez au Québec à l’automne ou en hiver, l’une de vos priorités sera de vous équiper adéquatement pour l’hiver ! Privilégiez les achats sur place plutôt que dans votre pays d’origine. Votre équipement d’hiver sera ainsi plus résistant, et adapté aux températures québécoises.

Pour un bon manteau d’hiver, comptez entre 250 $ et 500 $, en fonction de la marque, du type de manteau, de la résistance au froid, etc. Hors saison, il est également possible de trouver des manteaux d’hiver à des prix très attractifs !

Pour une paire de chaussures d’hiver (bottes de neige notamment), comptez environ 200 $. Là encore, ce budget peut être revu à la hausse comme à la baisse selon le modèle choisi.

En résumé, ne négligez pas le budget à allouer aux équipements d’hiver, indispensable pour réussir votre première saison froide au Québec !

LES DÉPENSES À MOYEN TERME

Une fois ces premières dépenses passées et votre installation terminée, d’autres dépenses seront peut-être à anticiper, en accord avec votre situation. En voici quelques exemples.

L'ACHAT D'UN VÉHICULE

Au Québec, du fait des distances importantes, il est très courant de détenir un véhicule. En accord avec votre lieu de travail et votre lieu d’habitation, cela sera peut-être votre cas.

Pour acheter votre première voiture au Québec en toute sérénité, retrouvez notre article dédié à ce sujet.

L'ACHAT DE MEUBLES

Lors de votre recherche de logement, vous trouverez peut-être un logement non meublé, à aménager à votre goût.

Il existe au Québec de nombreux magasins d’ameublement, pour tous les goûts et toutes les bourses. Vous pourrez donc trouver de quoi aménager votre logement sans difficulté. Attention toutefois aux délais de livraison qui peuvent s’avérer longs, et aux prix, qui sont toujours affichés hors taxes !

Également, notez que le marché de la seconde main est particulièrement développé au Québec. Vous pourrez ainsi trouver des meubles et autres objets de décoration à des prix très abordables sur des sites tels que Kijiji ou Market Place.

 

AUTRES DÉPENSES

De manière plus générale, s’installer dans un nouveau pays signifie souvent laisser une partie de ses affaires derrière soi, faute de tout pouvoir emporter.

S’il existe de nombreuses compagnies de déménagement international, il est parfois plus intéressant de vendre certains de vos biens dans votre pays d’origine, et d’en racheter sur place.

Aussi, ne négligez pas les dépenses liées à l’installation, et prévoyez quelques économies pour partir sereinement !

CONSULTEZ LES OFFRES D'EMPLOI

SOUDEUR – RECRUTEMENT CONTINU

FAITS SAILLANTS Opportunité d’emploi à l’international De nombreux postes à pourvoir, dans des entreprises variées LE PROJET Nous recherchons, pour le compte de différentes entreprises au Québec, des Soudeurs, Soudeurs-Assembleurs

Voir l'offre d'emploi >

plus
d'articles