Se connecter

Vous n'avez pas encore de compte sur Immijob ? Cliquez-ici pour créer votre compte dès à présent !

Mot de passe oublié ? Cliquez-ici pour le réinitialiser

S'inscrire

LA FRANCOPHONIE AU QUÉBEC : LE FRANÇAIS-QUÉBÉCOIS

La francophonie au Québec
La province du Québec vous intéresse pour son utilisation de la langue française ? Découvrez ou apprenez-en davantage sur la belle langue du français-québécois.

Petit point d’histoire

La Belle Province a été découverte en 1534 par l’explorateur français Jacques Cartier. Cette découverte, a donné lieu à la Nouvelle-France jusqu’en 1760, date après laquelle elle devient le Québec.

C’est à cette période que la langue française est arrivée au Québec, insufflée par l’arrivée d’émigrants parlant pour la plupart le français. La langue utilisée était majoritairement celle parlée en France métropolitaine à l’époque. Toutefois, certains Français vivant en dehors des grandes villes parlaient plutôt leur « patois » : variante locale du français.

Au cours du temps, les différentes variantes de langue se sont unifiées autour de la langue appelée le « français du Roy », qui était déjà largement utilisée. Cela a été notamment facilité par le fait que le territoire découvert était encore réduit.

Depuis, les Québécois ont conservé cette langue, qui correspond ainsi à un français historique. En France, le langage a davantage évolué au fil des années et après la révolution, ce qui explique les différences d’expressions et de terminologies entre les deux côtés de l’Atlantique.

Provinces dans lesquelles le français est parlé

Le Québec est la seule province du Canada dans laquelle le français est désigné comme étant la langue officielle. Cependant, contrairement à ce que nous pouvons penser, ce n’est pas la seule province dans laquelle il est utilisé.

En effet, bien que le pays soit majoritairement anglophone, le Gouvernement du Canada essaie de développer l’utilisation du français dans l’ensemble du territoire. Globalement, il est possible de parler la langue dans la totalité du pays.

À commencer par le Nouveau-Brunswick, qui est la seule province officiellement bilingue – français/anglais – du Canada. Cette province est frontalière au Québec, ce qui explique cette tendance. Vous aurez donc autant la possibilité de vous exprimer en français qu’en anglais dans cette province.

Ensuite, l’Ontario, province originairement anglophone, qui abrite un nombre important de personnes parlant le français. Pour l’anecdote, ces personnes sont appelées les Francos-Ontariens.

La Colombie-Britannique, également anglophone, abrite elle-aussi une partie francophone de sa population. Cependant, elle est plutôt moindre lorsqu’elle est comparée à l’Ontario. Cette population se trouvera davantage dans les grandes villes. Ils sont alors appelés les Francos-Colombiens.

Vous êtes francophone et vous souhaitez immigrer hors du Québec ? Un programme d’immigration existe dans le but de faciliter cette mobilité. Pour en savoir plus, retrouvez le webinaire de notre partenaire Immétis, dédié à la reprise de l’Entrée Express.

Exemples d’expressions à connaître

Vous vous rendez prochainement au Québec ? Nous vous avons réuni quelques expressions à connaître pour votre arrivée.

Dans la majorité des cas, le français européen est compris par les Québécois. Cependant, pour faciliter votre intégration dans la province, nous vous conseillons de vous adapter au français-québécois et de connaître quelques expressions quotidiennes.

Voici 6 mots et expressions qui vous seront utiles dans votre nouvelle vie.

Dans un contexte social

Au Québec, pour saluer une personne vous pouvez utiliser le mot « bonjour » ou encore « salut ». Cependant, vous aurez probablement l’occasion d’entendre le mot « Allo ». Allo permet de saluer une personne de façon un peu plus informelle.

Lorsque vous rencontrerez de nouvelles personnes, vous entendrez sûrement parler de « gang », « chum » ou encore de « blonde ». La gang, au féminin, fait référence à un groupe, le plus souvent d’amis. Un chum fait référence à un garçon, que ce soit pour parler d’un ami, ou pour parler de son petit-ami. À l’inverse, une blonde fait référence à un fille. Les mots « chum » et « blonde » peuvent être utilisés dans plusieurs situations, mais le plus souvent dans un contexte de couple.

Enfin, en hiver, vous aurez l’occasion d’entendre « Y fait frette », qui signifie qu’il fait froid.

Dans les commerces

Ensuite, vous entendrez probablement fréquemment le mot « bienvenue ». Bienvenue est utilisé après un remerciement au Québec. Par exemple, à la place d’utiliser l’expression « de rien », vous pourrez utiliser « bienvenue ». Ce mot est un dérivé de la langue anglaise « you are welcome ».

Pour ce qui concerne l’argent, la monnaie utilisée au Québec est le dollar canadien. Pour annoncer un prix, vous pouvez utiliser le mot « dollar », mais vous pouvez également utiliser le mot « pièce ». Par exemple, « 5 pièces » signifie « 5 dollars ». Les équivalents des centimes sont « les sous ». Par exemple « 5 dollars et 10 sous ».

Enfin, lorsque vous aurez besoin d’un aliment en particulier et que les magasins sont fermés, le dépanneur sera votre meilleur ami. Au Québec, le dépanneur est un type de magasin de proximité, restant généralement ouvert jusqu’à 23h. Vous pourrez vous y procurer toutes sortes de denrées.

Nous espérons que cet article vous aura été utile. Nous vous souhaitons une très bonne installation dans la Belle Province !

Photo by Christian Chomiak on Unsplash

CONSULTEZ LES OFFRES D'EMPLOI

plus
d'articles