Se connecter

Vous n'avez pas encore de compte sur Immijob ? Cliquez-ici pour créer votre compte dès à présent !

Mot de passe oublié ? Cliquez-ici pour le réinitialiser

S'inscrire

LE SYSTÈME BANCAIRE AU CANADA

Le système bancaire au Canada
Vous souhaitez vous installer au Canada sur le long terme ? Voici tout ce que vous devez savoir sur le système bancaire canadien !

Choisir sa banque

Commençons par le commencement. La première étape avant d’ouvrir un compte est de choisir sa banque. 

Étendues dans la totalité du pays, il existe de nombreuses banques au Canada. Il y a donc autant de possibilités pour faire son choix. Parmi les banques les plus connues, nous pouvons compter Desjardins, la Banque Nationale du Canada ou encore Scotiabank.

Votre choix peut alors se préciser en fonction de votre Province d’installation, de votre situation (professionnel ou particulier), ainsi qu’en fonction des offres proposées par les banques. Chaque caisse peut proposer et offrir des services différents, ainsi que prévoir des avantages financiers à l’ouverture de comptes. Il suffit de se renseigner sur les offres les plus en adéquation avec votre profil. Pour cela, des comparateurs de services en ligne existent.

Bon à savoir : au Canada les actions effectuées avec une carte bancaire sont payées par une cotisation mensuelle. Au moment de choisir votre future banque, prenez le temps d’évaluer votre mode de consommation et votre manière de gérer vos finances, afin de disposer d’une cotisation en adéquation.
La devise utilisée au Canada est le dollar canadien et sa cote est d’environ de 1 dollar pour 0,73 euro au 13 avril 2022.

Lors de la période transitoire entre le départ de votre pays d’origine et vos premiers mois au Canada, il peut être judicieux de conserver votre compte bancaire dans votre pays d’origine. Vous pouvez vous renseigner sur les différentes offres que propose votre banque concernant les départs à l’étranger. Certaines banques mettent à disposition des avantages ou annulent des frais que vous pourriez rencontrer sur place. Cela pourrait être intéressant le temps de votre installation dans votre nouveau pays. Aussi, si vous êtes en France, certaines banques proposent des partenariats avec des banques canadiennes. Cela pourrait être pris en compte dans votre choix final.

Ouvrir un compte bancaire

L’ouverture d’un compte de banque est ouverte à toutes les personnes disposant des documents nécessaires. Les mineurs de 17 ans et moins devront être accompagnés.

Il est possible d’ouvrir deux types de comptes bancaires au Canada : le compte-chèques et le compte épargne.

Le compte chèque

Comme nous pouvons en avoir l’habitude en Europe, le compte chèque est davantage utilisé pour les dépenses courantes.

Certaines banques offrent la possibilité de démarrer un processus d’ouverture de compte en ligne. Cependant, il faudra dans tous les cas se déplacer en succursale pour terminer ce processus. Il vous sera alors demandé de présenter un document d’identité (votre passeport) ainsi que le document attestant de votre statut au Canada (par exemple votre permis de travail). Les étudiants peuvent également avoir à présenter une preuve d’inscription dans une université du Canada. Les travailleurs pourraient devoir présenter un document attestant de leur emploi, comme une lettre d’embauche.

Le compte épargne

Ici encore, l’utilisation de ce type de compte est semblable à ce que nous pouvons avoir l’habitude, c’est-à-dire pour mettre de l’argent de côté.

Le compte épargne permet de placer de l’argent et de gagner des intérêts en fonction de ces placements. Les taux d’intérêts peuvent être très variables, veillez à vous renseigner sur la meilleure offre pour vous et votre projet.

Étant donné que ce compte vous rapporte de l’argent, la règle générale au Canada est de payer des impôts sur les intérêts encaissés. Un formulaire de déclaration de revenus de placements (appelé « T5 ») est disponible et est à remplir chaque année. C’est pour cela que votre Numéro d’Assurance Sociale (NAS) vous sera demandé lors de l’ouverture de votre compte.

Ce compte-ci ne demande pas de contribution mensuelle, vous n’aurez donc pas de frais de service concernant sa tenue. Cependant, vous pourriez rencontrer des frais sur des opérations telles que des retraits ou encore des virements. Là encore, renseignez-vous sur les frais que prévoit votre banque.

Pour ouvrir un compte épargne, la méthode n’est pas très différente du compte chèque.

Vous pouvez ouvrir un compte épargne depuis chez vous, via le site internet de votre banque. Ainsi, une fois créé, vous pourrez y insérer un dépôt.

L’ouverture d’un compte bancaire au Canada est relativement simple, les conseillers de votre future banque seront là pour vous accompagner.

Les cartes bancaires

Pour ce qui concerne l’utilisation de cartes bancaires, le Canada présente quelques différences avec l’Europe.

Tout d’abord, deux types de cartes bancaires sont utilisés : la carte de débit et la carte de crédit.

La carte de débit

La carte de débit, reliée à votre compte chèque, vous sera utile dans vos dépenses quotidiennes, notamment vos dépenses d’épicerie. La mise à jour de votre compte se fait instantanément, ce qui vous permet de suivre facilement vos dépenses. Cette carte permet aussi de retirer de l’argent depuis votre compte, par l’intermédiaire de guichets. À noter que des frais sont à prévoir si vous retirez de l’argent à partir d’un guichet appartenant à une autre banque que la vôtre.

La carte de débit fonctionne de la même façon que les cartes bancaires dont nous avons l’habitude en Europe, à une différence près. Cette carte ne permet pas de payer en ligne. Pour effectuer des achats sur internet, il faudra utiliser une carte de crédit.

La carte de crédit

Le concept de la carte de crédit est généralement moins familier pour les nouveaux arrivants.

Cette carte est délivrée dans le but de vous permettre d’effectuer des dépenses à crédit. Lorsque vous effectuez une dépense avec cette carte, elle doit être remboursée dans le délai indiqué par votre banque. Par exemple, votre banque peut prévoir que les dépenses à crédit doivent être remboursées dans un délai de 30 jours.

L’argent utilisé avec cette carte ne vous appartient pas directement, il est utilisé à crédit auprès de votre banque. Le remboursement des dépenses se fait sans frais, vous remboursez la somme exacte dépensée. Des intérêts variables peuvent s’appliquer si le remboursement se fait en dehors des délais imposés.

La carte de crédit peut être utilisée pour des transactions quotidiennes, des achats en ligne, des achats onéreux nécessitant une avance financière ou encore pour des achats effectués par téléphone.

L’utilisation de cette carte demande de la vigilance. Il est très important de bien effectuer les remboursements dans les délais prévus. Si vous passez les délais, cela sera retenu sur votre dossier et serez considéré comme « mauvais payeur », en plus de vous voir attribuer des intérêts. Cette réputation vous suivra sur toute la longueur de votre séjour au Canada, et pourrait vous porter préjudice si vous souhaitez louer un logement ou prendre un emprunt bancaire (des vérifications de crédit peuvent être effectuées pour différentes démarches au Canada).

À retenir : une fois votre carte de crédit obtenue, un historique de crédit sera créé à votre nom. Cela signifie que toutes vos opérations seront enregistrées et évaluées lors de futures demandes financières de votre part. Cela déterminera votre « cote de crédit ». Il faut y être vigilant, car cela attestera de la pertinence de votre profil.

Nous espérons que ces indications vous seront utiles dans l’ouverture de votre compte en banque au Canada. Nous vous souhaitons une très bonne installation dans le pays de la feuille d’érable !

Le présent article a été mis à jour en date du 13 avril 2022.

Photo by PiggyBank on Unsplash

CONSULTEZ LES OFFRES D'EMPLOI

ANALYSTE FONCTIONNEL BI

À propos de l’entreprise : Rejoins cette entreprise en tant qu’Analyste fonctionnel BI. Cet employeur déploie beaucoup d’efforts pour mettre en place tous les éléments qui contribuent à créer un

Voir l'offre d'emploi >

plus
d'articles