Se connecter

Vous n'avez pas encore de compte sur Immijob ? Cliquez-ici pour créer votre compte dès à présent !

Mot de passe oublié ? Cliquez-ici pour le réinitialiser

S'inscrire

LOUER UN LOGEMENT AU QUÉBEC

Louer un logement au Québec
Trouver un logement est sûrement la partie la plus importante d’une installation dans un nouveau pays. Mais c’est peut-être également la plus stressante ! Il est nécessaire de connaître les normes en vigueur dans le pays visé, surtout lorsqu’il s’agit de se loger. Nous vous résumons les idées clés à connaitre pour trouver sa location au Québec.

Location

Lorsque nous emménageons dans un nouveau pays, il est souvent recommandé de commencer par louer un logement. Louer votre premier logement vous permettra de prendre vos repères et vous adapter à votre nouvelle vie. L’engagement financier y sera plus faible et à plus court terme si vous souhaitez vous diriger vers un autre logement par la suite.

Le contrat de bail

Au Canada, chaque province dispose de ses propres législations pour ce qui concerne les contrats de location. Nous nous concentrerons ici sur la province du Québec.

Tout d’abord, les contrats de bail locatif sont des contrats écrits qui doivent être signés entre les deux parties. Celui-ci est effectif une fois que le locataire et le propriétaire ont émis leurs signatures.

Il est important de savoir que les baux de location sont généralement effectifs sur la durée d’un an, et ne prévoient pas d’être arrêtés. En effet, la législation ne prévoit pas de préavis pour quitter son logement. Si vous souhaitez déménager avant la fin de votre contrat, vous devrez trouver un remplaçant, ou continuer à payer votre loyer. Il est donc nécessaire de bien lire votre contrat et être informé des dates de prises à effet.

Même s’il n’est pas systématique, le contrat d’un an est le plus courant.

Dans la majorité des cas, les baux ont une durée établie entre le 1er juillet et le 30 juin. Il est très commun de déménager le 1er juillet au Québec (jour de fête nationale). Anticipez donc vos besoins, notamment en termes de logistique.

Également important à savoir, la demande de caution n’est pas autorisée au Québec. Un propriétaire ne peut pas vous demander d’avancer un paiement qu’il vous restituera à la fin du bail. Il ne peut pas non plus vous demander une avance supérieure au montant du loyer.

Les assurances

Contrairement à la France ou d’autres pays Européens, détenir une assurance logement n’est pas obligatoire au Québec.

Cependant, il est très fortement recommandé de s’en procurer une. Cela vous évitera d’avoir à payer de fortes sommes en cas d’imprévus qui pourraient être de votre ressort, ou non. Cela pourra notamment vous couvrir en cas d’incendie, d’un dégât des eaux ou encore d’un cambriolage.

Il arrive parfois que l’assurance habitation soit comprise dans l’assurance privée que vous aurez choisie. Pensez à le vérifier avant de souscrire à une autre assurance.

Sinon, il est possible de souscrire à une assurance locataire sur place, auprès d’organismes spécialisés ou encore de certaines banques.

Comment trouver son logement

Il existe plusieurs possibilités pour trouver un logement au Québec.

Tout d’abord, différents sites internet proposent des offres de location. Parmi eux nous pouvons compter Kijiji, LogisQuébec ou encore Du Proprio. Ces sites internet permettent d’entrer en contact avec des propriétaires et organiser des visites de biens.

Les réseaux sociaux sont également fortement utilisés pour rechercher un logement. Il existe de nombreux groupes, notamment sur Facebook, qui permettent de communiquer des offres.

Si vous connaissez du monde sur place, ils auront peut-être entendu quelques informations qui pourraient vous être utiles. N’hésitez pas à demander ! Le bouche-à-oreille est très rependu au Québec.

Sinon, des agences immobilières sont présentes dans toute la province et offrent des logements en location. Si vous préférez encadrer vos échanges et votre recherche, c’est peut-être la meilleure solution pour vous.

Enfin si vous êtes étudiants, les universités proposent généralement des offres de location sur le campus. Elles relaient également parfois des offres de location hors-campus, n’hésitez pas à vous renseigner.

Les critères de réussites

Anticiper et ne pas se presser.

Comme énoncé plus haut, la plupart des baux de locations sont effectifs entre le 1 juillet et le 30 juin. Cela rassemble alors la majorité des offres à cette période de l’année, et limite les offres au cours des autres périodes.
Même si vous prévoyez d’arriver en août, il pourrait être judicieux de regarder des logements disponibles au 1er juillet, pour éviter de passer à côté de la perle rare.

Aussi, il est conseillé de ne pas s’engager avant d’arriver sur place. Il est alors recommandé de louer une chambre d’hôtel ou une location courte durée pour vos premiers jours au Québec. Cela vous permettra de pouvoir visiter des biens par vous-mêmes et connaître les quartiers qui vous plaisent.

Ensuite, avoir des références est une pratique courante au Québec. Cela est le cas lorsque nous recherchons un emploi, mais également en recherchant un logement. Essayez donc au plus possible de vous présenter avec des lettres de référence provenant de vos anciens bailleurs.

Pour finir, être détenteur d’un compte bancaire au Québec pourra aussi être avantageux dans votre recherche de logement. Les propriétaires ayant des comptes bancaires canadiens, vous rencontrerez sûrement des frais lors des paiements de votre loyer à partir d’un compte étranger. Cela permettra également de rassurer votre futur locateur.
Si toutefois vous souhaitez conserver votre compte à l’étranger, il serait recommandé de se renseigner sur les offres qu’offre votre banque pour les départs à l’international. Certaines proposent le remboursement de frais liés aux virements internationaux.

Nous espérons que ces indications vous aideront dans votre recherche de logement. Nous vous souhaitons une bonne installation dans la Belle Province !

Photo by Maria Ziegler on Unsplash

Le présent article a été mis à jour en date du 6 avril 2022.

CONSULTEZ LES OFFRES D'EMPLOI

ORTHOPHONISTE EN MILIEU SCOLAIRE

Être orthophoniste, c’est : Faire partie d’une grande équipe d’orthophonistes dynamiques travaillant dans divers milieux. Participer à des rencontres mensuelles de concertation entre orthophonistes permettant le développement professionnel et la

Voir l'offre d'emploi >
ANALYSTE FONCTIONNEL BI

À propos de l’entreprise : Rejoins cette entreprise en tant qu’Analyste fonctionnel BI. Cet employeur déploie beaucoup d’efforts pour mettre en place tous les éléments qui contribuent à créer un

Voir l'offre d'emploi >

plus
d'articles