Se connecter

Vous n'avez pas encore de compte sur Immijob ? Cliquez-ici pour créer votre compte dès à présent !

Mot de passe oublié ? Cliquez-ici pour le réinitialiser

S'inscrire

PÉNURIE DE MAIN D’ŒUVRE DANS LE SECTEUR DE L’HÔTELLERIE AU QUÉBEC

Pénurie de main d'oeuvre dans l'hôtellerie

La pénurie de main d’œuvre est de plus en plus apparente dans le secteur de l’hôtellerie au Québec. Cette circonstance a de fortes répercussions sur les établissements, qui ne parviennent pas à faire fonctionner leurs activités à 100% de leurs capacités.

Nous revenons sur la situation de ces métiers nouvellement admissibles au traitement simplifié du Québec, et comment l’immigration peut être une des solutions au problème.

L’origine de cette pénurie

La crise de la main d’œuvre est présente dans tout le Québec et concerne tous types de professions. Le secteur de l’hôtellerie et de la restauration sont particulièrement impactés.

La situation sanitaire n’a pas été sans impact pour ces établissements, qui n’ont pas eu d’autres choix que de mettre leur activité en pause. Les travailleurs ne pouvant rester sans emplois, ils ont été amenés à se former oeuvrer dans des secteurs différents.

Ces travailleurs continuent d’exercer dans ces nouveaux domaines. Ils ne sont alors plus disponibles pour le secteur de l’hôtellerie.

Cette circonstance a amené plus de 37 500 postes vacants dans ce secteur, soit 14% recensés au Québec au dernier trimestre de 2021.

Aujourd’hui, tout juste réouverts, les entreprises d’hébergement rencontrent déjà des difficultés pour assurer leurs activités. Elles ne parviennent pas à trouver du personnel motivé pour occuper ces postes vacants. Malgré la flexibilité des recruteurs et leur attention portée sur les besoins des travailleurs, la main d’œuvre reste indisponible au sein du Québec. 

Ces situations causent différents mouvements de grèves dans des établissements d’hébergement. Le tiers de ces entreprises estime que cette pénurie de main d’œuvre est une importante contrainte commerciale.

Les répercussions de cette crise amènent différentes complications pour ces entreprises. Parmi elles : une augmentation des tâches confiées à une même personne, une perte d’efficacité, une croissance ralentie ou encore des pertes d’investissements.

Le Gouvernement du Québec reçoit directement des appels à l’aide. 

Des professions admissibles au traitement simplifié du Québec

Mais qu’est-ce que le processus de traitement simplifié du Québec ?

Chaque année, Emploi-Québec, en collaboration avec le Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI), établissent la liste des professions admissibles au traitement simplifié du Québec. Cette liste a pour objectif d’évaluer les besoins en main d’œuvre existants dans l’ensemble de la Province.

Cette liste de professions indique donc les métiers qui ont besoin de travailleurs et dont le recrutement de personnel à l’international apparaît comme l’une des solutions.

Si un employeur fait face à des besoins en personnel, il pourra potentiellement bénéficier du traitement simplifié pour recruter des travailleurs à l’étranger.

La règle générale pour recruter un travailleur étranger au Canada est de faire la preuve que cette embauche n’aura pas d’impact sur le marché du travail local. Pour cela, les employeurs doivent présenter une demande d’Étude d’Impact sur le Marché du Travail (EIMT).

Sous le processus simplifié du Québec, les démarches pour faire la preuve de ces efforts de recrutement sont réduites. Ainsi, les délais de traitement concernant l’immigration des travailleurs sont réduits.

En d’autres termes, cela permet au travailleur d’arriver plus rapidement sur le sol canadien. Cela l’amène à démarrer sa nouvelle activité plus tôt, ce qui facilitera son intégration sur place.

Bonne nouvelle pour le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, des professions liées à ces activités se sont ajoutés à la liste de cette année.

Parmi ces ajouts nous pouvons compter les professions de Directeur des services d’hébergement ou encore de Cuisinier et de Chef. Ceux-ci faciliteront l’expatriation d’une main d’œuvre qualifiée, permettant d’agir sur cette pénurie.

Tentez l'expérience Canadienne

Le déconfinement et l’assouplissement des mesures aux frontières marquent le retour des voyages. Les établissements d’hébergement auront donc plus que jamais besoin de personnel pour assurer leurs activités en période de forte affluence.

Vous songez à vous installer au Canada ? Et pourquoi ne pas se lancer pour la saison au Québec ? Les besoins de main d’œuvre seront d’autant plus importants dans ces périodes, au cours desquelles les voyages sont très fréquents.

Pour augmenter vos chances de trouver un recruteur publiez votre CV dès maintenant sur Immijob.com ! Vous avez également la possbilité de postuler à une de nos offres qui pourraient vous correspondre. 

Photo by Dave Photoz on Unsplash

Le présent article a été mis à jour en date du 9 mars 2022.

Il contient de l’information générale en matière d’immigration, vise à en vulgariser les termes et ne constitue en aucun cas un avis juridique. Pour obtenir un avis juridique complet, contactez nos professionnels.

CONSULTEZ LES OFFRES D'EMPLOI

ORTHOPHONISTE EN MILIEU SCOLAIRE

Être orthophoniste, c’est : Faire partie d’une grande équipe d’orthophonistes dynamiques travaillant dans divers milieux. Participer à des rencontres mensuelles de concertation entre orthophonistes permettant le développement professionnel et la

Voir l'offre d'emploi >

plus
d'articles