Se connecter

Vous n'avez pas encore de compte sur Immijob ? Cliquez-ici pour créer votre compte dès à présent !

Mot de passe oublié ? Cliquez-ici pour le réinitialiser

S'inscrire

Secteur de la restauration : quelles sont les différences entre la France et le Québec ?

Secteur de la restauration quelles sont les différences entre la France et le Québec
Vous en avez probablement entendu parler, dans le secteur de la restauration, la pénurie de main-d’œuvre se fait particulièrement ressentir. C’est notamment le métier de cuisinier qui subit la plus importante pénurie de main-d’œuvre.

Afin de mettre en lumière ce métier, nous avons rassemblé pour vous toutes les informations qui le caractérisent dans la province du Québec. Et plus généralement sur le secteur de la restauration et ses différences notables, avec le secteur de la restauration français.

PÉNURIE DE CUISINIERS AU QUÉBEC

Dans cette province, la pénurie se fait très présente. D’après l’Association des restaurateurs du Québec (ARQ), l’une des raisons serait notamment la proportion plus importante de restaurateurs indépendants que de restaurants franchisés.

En effet, avant la pandémie, selon Statistique Canada, les Canadiens consacraient 35% de leur budget nourriture aux restaurants. Au milieu de l’année 2020, ce taux a chuté à 20%, c’est le taux le plus bas qu’ait connu la province! Pour comparaison, aujourd’hui il se situe à 24%, ce qui démontre sa progression.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la pénurie de main-d’œuvre que subit la province du Québec actuellement, vous pouvez consulter notre article dédié à ce sujet.

Afin de rassurer sa clientèle, l’enjeu des restaurateurs sera de leur donner envie de revenir et d’augmenter leur budget nourriture. Aussi, ils devront innover pour attirer de nouveaux clients en proposant des nouvelles recettes, des nouvelles façons de servir, une nouvelle déco etc.…

Selon Emploi Québec, en 2018, la province du Québec comptait 9000 cuisiniers. Ils représentent 18% des emplois de la restauration.

LE MÉTIER DE CUISINIER AU QUÉBEC

La pandémie aura mis en lumière les conditions difficiles de travail de ce métier, véritable métier de passionné.

Afin de ne pas subir cette pénurie de main-d’œuvre, les restaurateurs ont tout intérêt à garder leurs cuisiniers de façon permanente. Pour cela, beaucoup d’entre eux leur proposent un salaire plus avantageux ainsi que d’autres avantages sociaux (assurances collectives, santé…).

La crise sanitaire aura également soulevé la question du partage des pourboires. Ce système peut paraitre très inégal lorsque que seul le personnel de salle est amené à les partager.

Une des solutions envisageables serait donc de partager les pourboires avec l’ensemble du personnel, y compris le personnel en cuisine, ou bien d’inclure le pourboire dans le prix. Certains restaurateurs au Québec ont déjà adopté cette manière de fonctionner, pour attirer plus facilement de nouveaux cuisiniers ou Chefs.

Également, de nombreux pays ont adopté ce système pour rendre le secteur plus attirant.

LES DIFFÉRENTS PROGRAMMES D’IMMIGRATION ENVISAGEABLES

Si vous êtes un ressortissant Européen de moins de 35 ans, et que vous souhaitez exercer le métier de cuisinier au Québec, vous pourriez être éligible au programme EIC.

Cela dépend de votre nationalité, et des accords bilatéraux conclus entre votre pays de nationalité, et le Canada. Vous pouvez déterminer votre éligibilité ici

Dans le cas contraire, d’autres options pourraient s’offrir à vous pour l’obtention d’un permis de travail. La clé sera de déterminer avec précision votre projet, pour choisir la voie d’immigration la plus en adéquation avec ce dernier, et votre profil (âge, expérience professionnelle, éducation…).

Pour trouver un travail à distance, commencer par déposer votre CV sur la plateforme, qui met en relation travailleurs étrangers et employeurs canadiens.

DIFFÉRENCES ENTRE LE SECTEUR DE LA RESTAURATION EN FRANCE VS LE QUÉBEC

Pour survivre à la crise due à la pandémie,, les restaurants ont dû s’adapter.

Si au Québec, la restauration à emporter et en livraison est largement répandue, les professionnels français de la restauration ont dû pour certains s’adapter, et proposer de nouvelles recettes à la livraison.

En effet, au Québec, il est très courant de commander à emporter ou de se faire livrer un repas!

Une autre différence majeure entre la France et le Québec, c’est le paiement de l’addition.

En effet, au Québec on appelle la note la « facture ». Et surtout, dans cette province c’est très courant que sans vous le demander, on vous donne une facture par personne, y compris si vous dinez en couple. Ainsi si vous déjeunez avec des amis, vous recevrez à la fin de votre repas une facture par personne selon ce que vous avez commandé. Au contraire, en France, le personnel vous amènera généralement une addition par table et non par personne, à moins de lui avoir spécifiquement demandé au préalable.

Pour ce qui est du prix, ne soyez pas surpris au Québec votre addition finale inclura les taxes des prix affichés sur le menu du restaurant qui eux seront en hors taxe. De plus, les pourboires ne sont pas inclus dans le prix. Il vous faudra ajouter au minimum 15% au prix de votre facture. Dans la province, les pourboires varient généralement entre 15, 18 ou 20% du prix.

Enfin la principale différence demeure dans les noms des repas. En France on petit-déjeune, déjeune et dine alors qu’au Québec on déjeune, dine et on soupe le soir.

Si vous souhaitez connaitre les salaires en vigueur dans cette province, vous trouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans cet article.

NOS OFFRES IMMIJOB

Nous avons régulièrement des offres de Cuisiniers disponibles sur notre plateforme. N’hésitez pas à consulter nos offres régulièrement, ou à paramétrer votre alerte emploi!

Actuellement, un restaurant familial de quartier recherche pour ses établissements plusieurs cuisiniers pour rejoindre leurs équipes multiculturelles. Si vous avez de l’expérience dans cette fonction n’hésitez pas à candidater ici.

Autre possibilité pour être au courant de toutes nos nouvelles offres, suivez-nous sur les réseaux sociaux. Nous sommes présents et très actifs sur Facebook, Instagram et LinkedIn.

Également, vous pouvez vous abonner à notre e-bulletin Immijob afin de connaitre toutes nos dernières actualités!

CONSULTEZ LES OFFRES D'EMPLOI

DÉVELOPPEUR BACK-END

À PROPOS DU POSTE Nous sommes à la recherche d’une personne afin de développer et faire évoluer des applications back-end dont les principales activités seront : Comprendre les enjeux d’affaires,

Voir l'offre d'emploi >
ANALYSTE FONCTIONNEL BI

À propos de l’entreprise : Rejoins cette entreprise en tant qu’Analyste fonctionnel BI. Cet employeur déploie beaucoup d’efforts pour mettre en place tous les éléments qui contribuent à créer un

Voir l'offre d'emploi >

plus
d'articles